Les règles à respecter pour bien aménager sa cuisine

L’aménagement d’une cuisine est loin d’être un jeu d'enfant. Il est cependant possible d’y parvenir en suivant les règles de base. Type d’agencement, mesures à respecter, triangle d’activité… Nous vous apportons un éclairage sur le sujet dans ce guide.

Identifier le type d’agencement adapté

Lorsqu’on aménage une cuisine, la première chose à faire, c’est de procéder à l’évaluation de l’espace disponible. En fonction de la taille et de la surface dont on dispose, on peut choisir l’une des configurations suivantes :

Lire également : Quel est le meilleur apport pour acheter ?

  • La cuisine en I,
  • La cuisine en L,
  • La cuisine en U,
  • La cuisine ouverte.

La cuisine en I convient aux espaces peu larges et tout en longueur. Une telle cuisine doit miser sur la hauteur pour optimiser ses rangements et son ameublement.  La cuisine en L, qui est la plus facile à aménager, est adaptée aux surfaces moyennes et grandes. En effet, elle est basée sur deux pans de murs qui forment un angle. Une cuisine comporte un ilot central qui pourra accueillir des rangements supplémentaires, un bar ou un espace de travail.

La cuisine en U ne peut, quant à elle, être installée que dans une grande surface, tandis que la cuisine ouverte offre de la convivialité et s’adapte à toutes les surfaces. On doit cependant s’attendre à la présence d’odeurs avec de type de cuisine. Cliquez maintenant pour de plus amples informations.

Avez-vous vu cela : Les principaux termes de l’Accord-cadre de 2005 entre le MENESR et l’ACFCI

Définir le triangle d’activités

Dans une cuisine, l’activité se fait essentiellement dans trois zones :

  • les rangements,
  • l’espace de lavage,
  • la préparation et de la cuisson.

Ces trois zones correspondent respectivement :

  • aux placards et au réfrigérateur,
  • à l’évier et/ou au lave-vaisselle,
  • à la plaque de cuisson et au plan de travail.

Afin de faciliter la visualisation, on peut dessiner un triangle isocèle reliant les trois zones. Il en ressortira le fameux triangle d’activités.

Faciliter les tâches

L’objectif d’un agencement de cuisine doit permettre la libre circulation. Le cheminement des objets sales et propres doit être bien étudié, de la même manière que le triangle d’activité. Pour faciliter les tâches ménagères, il convient de mettre l’évier, le lave-vaisselle et la poubelle à proximité des rangements de la vaisselle. Ainsi, on évitera les nombreux va-et-vient.

Harmoniser les dimensions

Une cuisine mal agencée se transforme rapidement en casse-tête, surtout lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’espace et que plusieurs personnes s’y trouvent au même moment. Pour éviter de se rentrer dedans et de se cogner aux murs, il importe de respecter les dimensions suivantes :

  • Entre 80 et 95 cm de haut pour le plan de travail ;
  • 70 cm pour l’espace minimum devant chaque meuble ;
  • 90 cm pour l’espace libre devant les éléments qui s’ouvrent : lave-vaisselle, four, réfrigérateur… ;
  • 60 cm pour la distance entre la hotte aspirante et la cuisinière.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés